LA TERRE AU BOUT DU FIL

Photographier la terre avec un cerf-volant

Comment fait-on?

Il y a fondamentalement deux façons de procéder pour faire de la photo avec un cerf-volant.

La première, la plus ancienne, consiste à fixer un appareil photo à même la voilure du cerf-volant. C’est de cette façon qu’Arthur Battut a procédé pour réaliser la première photo aérienne au monde, en 1872. Avec la miniaturisation des caméras modernes, elle revient à l’honneur et donne d’excellents résultats, car le cerf-volant est plus stable qu’une nacelle suspendue à la ligne de retenue.

La seconde, plus moderne, consiste à suspendre la caméra sur le ligne de retenue, à quelques dizaines de métres sous le cerf-volant. Il y a deux types de suspension, la plus utilisée est la suspension dite de Picavet, et le pendule.

On peut trouver la description de ces deux façons de procéder dans l’excellent site de mon ami Christian Becot.

http://becot.info/aerophoto/francais/&aerophoto.htm

ou sur le site de C. Benton à Berkeley;

http://kap.ced.berkeley.edu/equip/equip.html

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2021 LA TERRE AU BOUT DU FIL

Thème par Anders Norén